Plaque boite aux lettres : Papier de substitution

Souvent, les plaques de boîtes aux lettres ne sont pas nécessaires dans les copropriétés, et il suffit de découper un papier à mettre dans une fente prévue à cet effet pour indiquer que l’on habite là. Dans certaines copropriétés cependant, chaque occupant dispose de sa propre plaque gravée à son nom qu’il doit demander.
Elles sont parfois prises en charge par la copropriété, parfois aux frais des particuliers. Il importe donc de se renseigner sur le fonctionnement de votre copropriété pour savoir s’il y a des démarches que vous devez réaliser de votre côté.

Erreurs déplaisantes

Pour des objets de ce genre, il faut veiller à bien signaler l’orthographe de son nom de famille si vous n’êtes pas en charge ou en contact direct avec ceux qui réalisent la plaque pour vous.
Car il arrive sinon parfois de se retrouver avec une plaque qui comporte un nom mal orthographié, ce qui peut s’avérer handicapant pour les services de poste et pour les autorités administratives. Non pas que des contrôles réguliers aient lieu sur ce genre d’infractions mineures, mais il faut parer à toute éventualité. Visitez www.plaqueboiteauxlettres.info pour en savoir plus.